Une réalisation de Jacques Rhéaume Accueil Conseils Installations Auteur
Le peintre Le peintre et de décorateur Une parabole ouverte, une parabole à écrire, une invitation Dans les échanges quotidiens, on valorise la parole claire, directe sans être méchante, précise. Tout cela va de soi. Mais lorsqu'il s'agit de livrer un enseignement qui s'adresse spécifiquement à la personne et encore là pour ne pas brusquer, le recours aux récits et aux paraboles a fait ses preuves. On sait bien que les évangiles proposent essentiellement des récits plus ou moins miraculeux et des paraboles plus ou moins explicites. On y retrouve 33 miracles et 33 paraboles si on s'accommode des doublets et des paraboles à deux volets. Sans recourir aux écritures, on sait bien que les anecdotes s'accumulent facilement au gré de la vie mais je suggère ici qu'on s'intéresse à la création et à la personnalisation des paraboles. Chacun devrait pouvoir énoncer des paraboles qui sont significatives pour lui. Ce serait un peu comme des proverbes élaborés pour des situations concrètes de la vie ordinaire. Autant dire que je suis à la recherche de paraboles actuelles et pertinentes de nos jours. En ce sens, je propose un départ de parabole que toute personne intéressée pourrait continuer à sa manière. Il faut par la suite laisser au lecteur ou à l'auditeur le soin de la comprendre à sa manière mais on peut se fixer néanmoins des objectifs, des paramètres de qualité de vie par exemple. Un départ de parabole: le peintre et le décorateur Pour un peintre, une tâche commence par une évaluation du matériel de base ou du fond de ce qu'il désire peinturer. Il enlève la vieille peinture qui décolle, il bouche les trous, il sable au besoin, il gratte la rouille et détermine s'il faut un apprêt-scellant et une couche de fond avant d'appliquer à la toute fin la peinture colorée et appropriée qui restera visible. Le décorateur, pour sa part, arrive avec de multiples échantillons de couleur et propose des ensembles qui s'harmonisent. Sa démarche est d'abord esthétique. Dès que ses palettes de couleurs sont approuvées, il s'empresse de cacher les vieux finis par ses couleurs à la mode. Indices de création: a- Un voile suggère-t-il une démarche d'apparence, de décoration ou repose-t-il sur un besoin fondamental? b- Un comportement exemplaire dans le voisinage cache-t-il une approche moins recommandable mais bien songée? c- Une satisfaction temporaire et superficielle peut-elle faire place à un accomplissement responsable? d- Un peintre (ou toute personne qui se fie sur la raison) doit-il négliger les valeurs actuelles et esthétiques d'acceptation d'une oeuvre (ou de tout travail qui porte les traits de son artisan)? Un décorateur (ou toute personne soucieuse de l'apparence) doit-il négliger les valeurs des étapes qu'il faut respecter pour avoir une oeuvre solide, durable? Ex d'interprétation: un beau pont doit-il reposer sur les beaux plans d'un bon ingénieur? La beauté ne suffit pas, il faut la solidité aussi et quant à y être. la durabilité. Etc.  

Un professeur veut toujours continuer à enseigner selon ses talents, ses moyens. ses technologies